Il s'appellait Surava

Peter Surava était comme symbole de la résistance durant la Deuxième Guerre mondiale, avec son hebdomadaire «Die Nation». Arrêté, condamné, traîné devant les tribunaux pour d'absurdes procès, mis en scène par le conseil fédéral Eduard von Steiger. Son vrai nom Hans Werner Hirsch sonnait juif. Quant à son pseudonyme Surava, le Tribunal fédéral lui a dénié le droit de le porter parce qu'il ne semblait pas assez suisse.

Prochaines projections

Zürich CHKino Stüssihof Reihe Dok am Mittag dès le 29 juin 2017, 12:00
Prochaines projections / Diffusion TV

© 2009-2017  www.erichschmid.ch  | mentions légales | retour | haut de page | imprimer | ADMIN (intern)